Comment choisir son vélo pour le bikepacking?

Decathlon (FR)

Avant de se lancer dans le choix d’un vélo pour le bikepacking, il est impératif de vous rappeler que ce type de voyage se pratique avec certaines règles importantes et des vélos appropriés. En effet, pour réaliser un voyage bikepacking, gardez à l’esprit que l’usage des vélos de course et des vélos de route particuliers ne permet pas de voyager dans les meilleures conditions. En effet, dans le bikepacking, vous êtes libre de choisir non seulement vos chemins, vos aires de repos, votre rythme et vos itinéraires, mais également vos équipements et votre vélo. En effet, il ne s’agit pas d’une simple aventure où vous n’aurez qu’à monter sur un vélo et de partir en voyage. En bikepacking, l’essentiel est de réaliser le voyage dans une liberté de mouvement et une légèreté d’équipement. Gardez à l’esprit que la surcharge sur votre vélo est l’un des points qui peuvent gêner votre aventure. Avant de pratiquer un voyage de bikepacking, faites le point sur le type de parcours, le type de vélos et les équipements de votre matériel.

Choisir son vélo de bikepacking selon le type de parcours

Avant de pratiquer ce type de voyage, qui se fait à vélo, vous devez définir quel genre de parcours voulez-vous entreprendre. Pour bien vous préparer et partir à l’aventure en toute sécurité sans risquer d’abîmer votre matériel, un choix réfléchi au niveau du parcours est primordial.

  • Routes goudronnées : Si vous voyagez exclusivement sur route, l’usage d’un vélo de route est possible. Le vélo est léger et vous permet de traverser de grandes distances.
  • Chemins et pistes : En revanche, les vélos de route ne sont pas adéquats pour ce genre d’aventures. Pour voyager hors des routes princiaples les vélos Gravel font l’affaire. En effet, si l’itinéraire comporte quelques passages non bitumés, un vélo de route ne pourra jamais parcourir une longue distance, tandis qu’un vélo de Gravel peut le faire, même si le sol est mal asphalté. En outre, vous pouvez également choisir un vélo de cyclo-cross pour parcourir une longue distance. Par contre, au fil des heures, le confort offert par votre véhicule diminuera.
  • Montagne : Pour un bikepacking en montagne, l’usage d’un VTT tout-suspendu est la meilleure option. Selon les experts dans le domaine, le bikepacking adopte les mêmes processus dans la pratique du VTT. En effet, si vous envisagez de rouler sur des terres non asphaltées, soit en montagne, pour votre bikepacking, le VTT est le véhicule qu’il vous faut, car les pneus de ce dernier sont spécialement conçus pour parcourir un terrain accidenté. Par contre, les pneus larges font perdre du rendement. Les VTT ont des cadres robustes et vous permettent également d’emporter des sacoches de selle, des sacoches de cadre et des sacoches de guidon pour transporter vos accessoires.
 Une femme avec Vélo pour le bikepacking

Ainsi, il faut reconnaître que les vélos de Gravel et les VTT sont les véhicules les plus polyvalents pour le bikepacking.

En revanche, la plupart des cyclistes affirment que le vélo de Gravel est le meilleur véhicule pour pratiquer un bikepacking. Un Gravel Bike allie les fonctionnalités d’un vélo de route et d’un VTT puisqu’un Gravel Bike adopte le même type de cadre que les vélos de routes et les cyclocross. En outre, les pneus d’un Gravel Bike sont aussi performants que les roues d’un VTT. Pour rappel, pour votre bikepacking, libre à vous d’utiliser des sacoches de cadre, des sacoches de selle ou des sacoches de guidon sur votre Gravel Bike pour emporter vos accessoires.

Bikepacking : choisir les équipements du vélo

A part le choix du vélo, vous devez également vérifier les composants de votre matériel pour que votre bikepacking se déroule sans encombre et en toute satisfaction. Dans ce cas, que ce soit pour un vélo de Gravel ou pour un VTT, voici les composants que vous devez vérifier :

  • Transmission du véhicule ;
  • Freins du véhicule ;
  • Roues du véhicule ;
  • Fourche et cadre du véhicule.

Pour que votre vélo puisse rouler sans problème sur un trajet plat ou sur des routes non asphaltées, vous devez à tout prix vérifier les rapports de transmission de votre véhicule. Pour un bikepacking, la meilleure solution est de choisir un vélo qui offre un rapport de transmission de 8 à 12 vitesses.

Quant aux freins, n’hésitez pas à choisir un vélo de bikepacking doté de freins à disques suffisamment grands sur les roues pour garder le contrôle absolu de votre véhicule durant les longues descentes.

En outre, les pneus d’un vélo pour bikepacking doivent à tout prix être performants et résistants. En d’autres termes, les pneus de votre véhicule doivent résister aux intempéries pour pouvoir rouler sur toutes les surfaces. Dans ce cas, n’hésitez pas à choisir des pneus qui offrent une référence de 700 x 40C, voire plus.

Enfin, vous devez également vérifier que le cadre et la fourche offrent assez de supports de fixation. Dans ce cas, n’hésitez pas à opter pour un vélo pour bikepacking qui vous donne la possibilité de fixer des sacoches et des porte-bagages sur le cadre et la fourche.

Avec ces conseils, vous pouvez facilement distinguer le vélo qui correspond à votre voyage de bikepacking.