Vélo triathlon

Decathlon (FR)

Derniere mise a jour 06 Juin 2021 a 02:39

Parmi les 3 épreuves d’endurance qui composent la compétition sportive qu’est le triathlon, il y a le cyclisme. Ce dernier représente environ 60 % de la course. Il s’agit donc d’une épreuve déterminante pour l’issue de la compétition, d’où l’intérêt de bien la préparer. Cette préparation passe en partie par le choix du vélo idéal. Compte tenu de la multitude de modèles proposés dans le commerce et des différents éléments à considérer, choisir un vélo de triathlon n’est pas toujours chose aisée. C’est donc pour vous aider dans cette démarche que nous allons, dans ce guide, vous montrer comment vous y prendre.

Vélo de triathlon

Choisir son vélo de triathlon

Pour choisir un vélo de triathlon, il est essentiel de s’appuyer sur certains critères.

Le profil du triathlète

Le profil du triathlète se définit à partir des éléments tels que :

  • la morphologie,
  • la pratique et
  • l’expérience.

En termes de morphologie, il sera question de tenir compte du poids de l’athlète, de sa taille, de la longueur de ses bras, de la mesure de son entrejambe, de la largeur des épaules et du torse ainsi que de la longueur des bras et des pieds entre autres. La prise en compte de ces caractéristiques permettra de choisir un vélo de triathlon sur-mesure et confortable.

Pour ce qui est de la pratique, elle aidera à avoir une idée de la fréquence d’utilisation du vélo. Les exigences varieront selon que la pratique soit régulière, à titre de loisir ou destinée à la compétition. C’est sur cette base que vous allez également pouvoir déterminer sur quel type de terrains votre vélo de triathlon sera utilisé.

S’agissant de l’expérience enfin, on s’attardera particulièrement sur le niveau du triathlète. Pour les débutants, il est conseillé de privilégier un vélo de triathlon doté de certains équipements et accessoires. Ceux-ci amélioreront les performances, le confort et la sécurité du triathlète débutant.

Le cadre du vélo de triathlon

Après avoir défini le profil du triathlète, il faudra tenir compte du type de cadre pour choisir un vélo de triathlon. À ce propos, on distingue 3 différents types de cadres. Dans un premier temps il y a le cadre du vélo de route classique. Ce dernier est adapté pour les débutants. Il favorise une position avancée, assez relevée et surtout confortable.
Pour une pratique occasionnelle, il est judicieux d’opter pour un cadre en aluminium qui est apprécié pour son poids léger et sa solidité. Autrement, il faudra privilégier un cadre en carbone pour une pratique régulière avec un meilleur rendement.

À côté du cadre du vélo de route classique, il y a celui du vélo de route aéro. Ce dernier est plutôt réservé aux triathlètes aguerris et aux compétiteurs professionnels. Il ajoute du poids au vélo, mais favorise une position très penchée et aérodynamique vers l’avant grâce à des tubes larges et profilés.

Le dernier type de cadre enfin est celui du vélo contre la montre. Il présente un angle de tube de selle beaucoup plus prononcé avec un cintre et une tige de selle bas. Cette configuration facilite la pénétration dans l’air et augmente ainsi la vitesse du triathlète.

La géométrie du vélo de triathlon

Il existe 3 principales géométries de vélo de triathlon. Ce sont la géométrie traditionnelle, la géométrie contre la montre (CLM) et celle dite hybride. Ces géométries se caractérisent par la forme, le matériau constitutif et la disposition des tubes composant le cadre.

La géométrie traditionnelle est très courante. Elle peut être observée sur les vélos qui sont utilisés pour le tour de France. Elle est plus axée sur les performances aérodynamiques.

La géométrie contre la montre quant à elle est la préférée des triathlètes. Avec ses tubes larges et en forme de goutte d’eau, cette géométrie facilite la prise de grandes vitesses.

La géométrie hybride enfin est à cheval entre les 2 géométries précédentes. Elle renferme ainsi certains aspects et avantages de la géométrie traditionnelle et de la géométrie contre la montre.

Les roues du vélo de triathlon

Pour choisir un vélo de triathlon, il va également falloir prendre en compte les roues de celui-ci. Pour ce faire, il convient de considérer 3 éléments. Parmi les dits éléments, il y a tout d’abord la jante. En fonction du matériau constitutif, on distingue les jantes en aluminium de celle en carbone. Les jantes en carbone sont légères, rigides et confortables. Elles améliorent le rendement grâce au relais immédiat de l’énergie transmise à travers les pédales. Les jantes en aluminium quant à elles offrent plus de résistance et un meilleur freinage. Vous choisirez l’une ou l’autre de ces jantes en fonction de la pratique et des besoins du triathlète.

Outre les jantes, il faudra également considérer la structure des roues. Sur cette base, il y a d’une part les roues à rayons, et d’autre part les roues lenticulaires. Les roues à rayons sont généralement plus lourdes que les lenticulaires. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle elles sont de moins en moins utilisées en triathlon.

Les roues lenticulaires sont pleines et font que les vélos qui en sont équipés peuvent être poussés par le vent.
Le dernier élément à considérer pour enfin caractériser les roues du vélo de triathlon est le pneu. En fonction de cet élément il y a d’un côté les pneus classiques et de l’autre, les boyaux. Les pneumatiques classiques sont dotés d’une chambre à air. Ce sont les plus utilisés en triathlon. Ils sont appréciés pour leur praticité, notamment leur facilité d’utilisation. Cependant, les pneus classiques présentent une vulnérabilité face à la crevaison.

Les boyaux en revanche sont réputés pour leur capacité à optimiser le rendement. Ils sont légers, offrent une bonne tenue de route et surtout un certain confort. Pour obtenir de meilleures performances, les boyaux sont souvent combinés avec une jante en carbone. Toutefois, il convient de souligner que les boyaux sont plus difficiles à monter et à réparer que des pneumatiques classiques, ce qui en fait leur principal inconvénient.

Les performances des boyaux sont de près imitées par les pneus tubeless. Cependant, les pneumatiques tubeless ont le désavantage de nécessiter l’utilisation des jantes spéciales. C’est la raison pour laquelle ils sont très peu produits par les marques de pneumatiques.

Quelles sont les particularités d’un vélo de triathlon ? 

Le vélo de triathlon se distingue d’un vélo de route classique. Il est conçu pour optimiser les performances aérodynamiques du triathlète. Cela se traduit essentiellement par la forme de son cadre qui est très différente de celle du vélo de route classique. Grâce à ladite forme, le vélo de triathlon subit peu de contraintes pouvant freiner la progression du triathlète. De ce fait, ce dernier est susceptible d’atteindre des vitesses records.

En plus de réduire la résistance à l’air, le vélo de triathlon améliore aussi le rendement du triathlète et réduit sa fatigue. Cela est en partie favorisé par son angle de tube de selle (entre 76 et 78°) qui est nettement plus grand que celui d’un vélo de route classique (72°).
Il convient tout de même de noter que pour bénéficier des nombreux avantages du vélo de triathlon, il est primordial de bien le choisir. Cela passe par la prise en compte d’un certain nombre de critères.

Quelles sont les meilleures marques de vélos triathlon ?

L’autre critère que vous pourrez considérer pour choisir le vélo de triathlon est la marque. Il existe en effet plusieurs marques qui produisent des vélos de triathlon. Celles-ci se distinguent les unes des autres par la qualité de leurs produits. Cela fait que certaines marques soient réputées pour produire des vélos de triathlon de très bonne qualité.

Cela est notamment le cas des marques telles que Felt Racing, Trek, Cervélo Cycles, BMC, Specialized et Canyon. Ces dernières comptent parmi les plus célèbres marques de vélos de triathlon. Les vélos de ces marques sont de ce fait les plus utilisés par les triathlètes professionnels.

Quel est le prix du vélo de triathlon ?

En fonction des caractéristiques, les prix des vélos de triathlon varient entre 2000 et 12 000 € ! Ils dépendent notamment des caractéristiques du vélo et de sa marque. Ainsi, il est difficile e d’avoir un vélo de triathlon à moins de 12000 €, il faut savoir que d’autres vélos de la discipline sont vendus à plus de 10 000 €. D’où l’intérêt de tenir compte de vos besoins et de vous référer à votre budget pour faire votre achat.

Le prix est sans doute le dernier critère que vous considérerez pour choisir votre vélo de triathlon. Mais c’est aussi le critère le plus déterminant. C’est essentiellement en fonction du budget que vous possédez que vous allez opter pour un vélo donné plutôt qu’un autre.

Parmi les vélos électriques les moins chers, on trouve le vélo Van Rysel commercialisé par Decathlon à 2000 €.

Vélo triathlon débutant

Vous débuter le triathlon et vous cherchez des renseignements sur les vélos. Rouler Cool vous guide pour avoir un modèle performant sans vous ruiner. Tout d’abord, il est possible de commencer avec votre vélo de route.

Quel vélo pour commencer le triathlon ?

Si vous n’avez pas encore de vélo route, il est possible d’acheter un modèle performant pour des budgets raisonnables. Il est possible de trouver des vélos de route à partir de 500 € chez Decathlon par exemple. Le vélo de route Triban RC 120 est un excellent choix pour débuter.

Triban 500

Comment adapter son vélo de route ?

Votre « vieux » vélo de route sera souvent le modèle choisi pour courir votre premier marathon. Nous vous recommandons toutefois de faire quelques ajustements.

Aérodynamisme : installer des prolongateurs

Pour améliorer l’aérodynamisme, nous vous conseillons de l’équiper avec des prolongateurs de cintres spécifiques triathlon. Cet accessoire n’est pas très onéreux et vous pouvez trouver des prolongateurs entre 20 et 50 €.

Roue carbone : légèreté et dynamisme

Si vous avez des roues alu, il est possible d’upgrader votre vélo de route en installant des roues carbones. Le carbone sera plus léger. Les roues en carbones sont également étudiées pour être plus aérodynamiques.

Premier vélo triathlon : priorité au budget

Pour votre premier vélo de triathlon, nous vous conseillons d’opter pour un modèle « d’entrée de gamme ». Vous trouverez des vélos triathlon à partir de 2000 € chez les fabricants généralistes comme BH, Canyon, Orbea ou même BMC.

Si vous cherchez un premier vélo de tritahlon, regardez la vidéo ci-dessous avec le choix d’un vélo de route carbone Miracle.

Où acheter un vélo de triathlon ?

Pour acheter un vélo de triathlon, vous disposez de 2 principales alternatives. D’une part, vous avez les vélos de triathlon neufs et d’autre part, ceux d’occasion. Pour acquérir un vélo de triathlon neuf, vous pouvez premièrement vous rendre dans une boutique spécialisée. Il peut s’agir d’un magasin de vente d’articles et d’équipements de sport ou d’une structure dédiée à la vente d’accessoires de triathlon.

Autrement, pour acheter un vélo de triathlon neuf, il vous suffira d’aller sur internet. Une fois connecté, vous aurez le choix entre des sites de e-commerce et ceux des magasins spécialisés. Dans tous les cas, vous pourrez bénéficier de plusieurs offres promotionnelles qui vous permettront d’acheter votre vélo de triathlon à moindre coût.

Pour l’achat d’un vélo de triathlon d’occasion, vous disposez également de plusieurs options. Dans un premier temps, vous pouvez aller sur internet. Là il sera question de visiter des sites de petites annonces pour consulter les différentes offres des professionnels et/ou des particuliers.
Une autre option pour acheter un vélo de triathlon d’occasion consiste à se rapprocher des équipes professionnelles.

Celles-ci mettent régulièrement leur matériel en vente, afin de le remplacer. Ce matériel est entre autres composé de vélos de triathlon en bon état.
Pour finir, il convient de souligner que certaines périodes sont plus propices à l’achat de vélo de triathlon à moindre coût que d’autres. Ainsi pour faire une bonne affaire, privilégiez l’achat en fin d’année.

Que ce soit à Noël ou à la fin de saison des triathlons, vous aurez plusieurs opportunités pour acheter un vélo de triathlon à un prix abordable.